Barre du menu

                                                                                        

lundi 18 juillet 2016

Pierres vivent lentement (Les)..........une nouvelle de Philippe Caza

Titre : ”Les Pierres vivent lentement”
Auteur français : Philippe Caza
Première édition en 2003
Catégorie : nouvelle fantastique
10 pages (format A4)

Photo du livre

Dans une ferme reculée, Milmika meurt en accouchant d’une grosse pierre. Le mari creuse une tombe dans le jardin et y enterre son épouse avec son étrange enfant. Bientôt il se remarie et déménage pour trouver du travail en ville.

110 ans plus tard, un sculpteur achète la maison abandonnée. Il décide de construire son atelier dans le jardin autour de cette énorme pierre qu’il a trouvée et qui le fascine. Un jour il s’attaque à elle, désirant la tailler pour la réalisation d’une oeuvre personnelle.

On le retrouve mort un an plus tard, tout desséché. Vient témoigner une jeune femme qui dit avoir posé pour lui durant cette année.

mon impression

Philippe Caza réalise ici un hommage à la sculpture. Son écriture imagée vise avant tout à nous montrer ce qu’est cet art : la rencontre du sculpteur avec sa pierre, le long travail de réflexion, la plongée dans l’imaginaire, la capacité à feindre le mouvement dans le statique, la nécessité aussi d’y mettre toute son âme.

Une belle nouvelle, qui conviendra sans aucun doute à ceux qui aiment le fantastique.

Pour retrouver cette nouvelle :

1 commentaire:

  1. Une de mes nouvelles préférées du recueil, je l'ai trouvée très poétique.

    RépondreSupprimer