Barre du menu

                         

                                                                                                         

dimanche 27 octobre 2019

Qui a peur de la mort ?..........un roman de Nnedi Okorafor

Titre : Qui a peur de la mort ?
Autrice américaine : Nnedi Okorafor
Première édition en 2010
Catégorie : roman de fantasy dans un futur post-apocalyptique
590 pages en poche

Photo du livre

Onyesonwu, “Qui a peur de la mort ?”, c’est le nom de cette jeune fille née d’un viol d’une femme okeke par un général nuru dans une Afrique post-apocalyptique.

Ce viol se lit sur sa couleur de peau : Okekes et Nurus n’ont pas la même couleur de peau et ne se mélangent jamais. Les métisses sont donc quasiment tous nés d’un viol. Voilà pourquoi Onyesonwu ne passe pas inaperçue parmi les Okekes qui la considèrent comme une souillure et la traitent à ce titre comme une paria, une “ewu” disent-ils.

C’est d’ailleurs pour se sentir mieux intégrée à la société qu’elle décide, contre l’avis de sa mère, de se faire exciser comme toutes les jeunes de son âge. Malgré l’horreur du rite, elle se fait à cette occasion ses premières amies : traditionnellement, les jeunes filles excisées ensemble sont éternellement liées.

Le “Grand Livre” raconte que dans les temps anciens les Okekes ont commis une faute originelle et qu’ils ont pour cela été condamnés à être éternellement les esclaves des Nurus. Mais il existe aussi une prophétie qui évoque un élu qui réécrira un jour Le Grand Livre, libérant ainsi les Okekes de ce terrible destin.

samedi 12 octobre 2019

En gestation..........Miroirs SF écrit !

Dans la catégorie “Miroirs SF écrit !”
Titre : En gestation
Octobre 2019
Nouvelle de science-fiction
Environ 8000 signes, espaces comprises
(soit environ 5 minutes de lecture)

Après un mois et demi de silence (fort occupé mentalement par mon nouveau boulot), je réapparais en publiant une courte nouvelle que j’ai écrite cet été en vue d’un concours organisé par la bibliothèque Rilke à Paris.

Le sujet : “La Toile et nous, pour le meilleur ou pour le pire ?”

Thème très large qui a permis aux auteurs de travailler aussi bien sur des textes de SF que de fantastique. La bibliothèque Rilke a organisé une soirée le 5 octobre dernier, lors de laquelle chacun a pu lire son texte. L’expérience s’est révélée très intéressante et nous avons tous passé un bon moment.

Sur les 18 textes lus ce soir-là, ma nouvelle a obtenu le deuxième prix.

J’ai décidé de la publier sur mon blog. J’en ai profité au passage pour ajouter la rubrique “Miroirs SF écrit”, dans laquelle je souhaite ajouter au fil du temps d’autres textes et peut-être vous reparler bientôt de mon roman pour lequel je cherche en ce moment un éditeur.

Ma nouvelle fait moins de 8000 signes, soit à peu près 5 à 6 mn de lecture.

lundi 5 août 2019

3 chefs d'œuvre de SF : Destination ténèbres, The City & the City, Les Affinités

Trois chefs-d’œuvre de la science-fiction :
- Destination Ténèbres de Frank Malcolm ROBINSON
- The City and the City de China MIEVILLE
- Les Affinités de Robert Charles WILSON



Lien Youtube de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=dX30pwgq2UI

mardi 16 juillet 2019

Panse (La)..........un roman de Léo Henry

Titre : La Panse
Auteur français : Léo Henry
Première édition en 2017
Catégorie : roman lovecraftien
304 pages

Photo du livre

La soeur de Bastien, Diane, n’a plus donné de nouvelles depuis des mois, ce qui inquiète toute la famille. Bastien parvient à accéder à la boîte mail de sa soeur et y trouve une invitation pour une soirée organisée par une société (la Panse) qui utilise tous les codes de langage d’une secte.

Bastien s’invite à la soirée et y voit fugitivement Diane, avant d’être repéré par le service de sécurité qui le contraint à quitter les lieux. Dans le RER, de retour chez lui, il réalise qu’il a dans sa poche une carte de visite : une entreprise de nettoyage - Neo Clean - et un rendez-vous qui lui est fixé : “mercredi, 14h”. Bastien s’y rend. On lui propose alors un emploi, il l’accepte. Le lendemain même, il embauche dans un service de nettoyage de bureaux, intrinsèquement lié à la Panse.

Progressivement, Bastien parvient à s’intégrer dans cette société secrète, avec l’espoir de pouvoir y retrouver sa soeur et de l’en extirper. Mais Bastien lui-même semble se laisser happer.

samedi 18 mai 2019

Furtifs (Les)..........un roman d'Alain Damasio

Titre : Les Furtifs
Auteur français : Alain Damasio
Première édition en avril 2019
Catégorie : roman de science-fiction
688 pages



Lien Youtube de la vidéo : https://youtu.be/8hpWYG1KYzg

samedi 11 mai 2019

Le Nexus du Docteur Erdmann..........un roman de Nancy Kress

Titre : Le Nexus du Docteur Erdmann
Autrice américaine : Nancy Kress
Première édition en janvier 2016
Catégorie : novella de science-fiction
147 pages

Photo du livre

Dans une maison de retraite américaine, un vieil universitaire de 80 ans, Henry Erdmann, brillant physicien, fait depuis peu des malaises à répétition. Dès la première fois, Henry se rend bien compte que ces malaises sont pour le moins singuliers : il lui semble à chaque fois avoir des sortes de visions.

Très vite, il comprend que d’autres pensionnaires sont victimes de ces malaises, au même moment que lui. Et il constate également que leur survenue coïncide à la minute près à des drames qui se sont produits récemment (un décès et une tentative de vol).

Henry Erdmann a toujours été guidé par la démarche scientifique. Comment dès lors interpréter de tels événements ?

dimanche 5 mai 2019

Et la lumière fut..........un roman de Jacques Lusseyran

Titre : Et la lumière fut
Auteur français : Jacques Lusseyran
Première édition en 1953
Catégorie : roman autobiographique
432 pages

Photo du livre

Jacques Lusseyran a huit ans lorsqu’il devient aveugle à la suite d’un accident tristement banal à l’école. On est en 1932. Il aurait alors pu se replier sur lui-même, avoir peur de tout, ne plus explorer le monde et les joies de l’enfance. Il a fait tout l’inverse : il est parvenu à se dépasser.

Jacques Lusseyran estime n’être resté aveugle que quelques semaines tout au plus. Très vite, il a ressenti une lumière intérieure et vu ses sens se démultiplier : face à un paysage, les sonorités parvenaient jusqu’à lui en recomposant des images intérieures. Comme tout enfant, il a continué à courir dans tous les sens et à expérimenter. Oui, il avait besoin de l’aide des autres. Mais pour lui, c’était une force : cette aide créait un lien de sociabilité qu’il savait faire grandir.

Et la lumière fut est un roman autobiographique, centré sur ce grand nom qu’est Jacques Lusseyran. Un grand nom pourtant méconnu de la plupart des Français. Et c’est bien dommage, car il intègre la grande histoire de la résistance française de la guerre de 39-45.